Cousolre

2 oratoires et 7 chapelles

Cousolre

Carte à partir de Google Maps

Capture - Copie - Copie

Carte à partir de Mappy

oratoire dédié à St Roch 1823 - proximité immédiate de la chapelle du même nom
Oratoire St Roch (1823 ) Proximité immédiate de la chapelle du même nom

L’oratoire St Roch a une histoire : il avait été démonté et utilisé dans la construction de la chapelle St Roch en 1862. Lors de la restauration de celle-ci en 1987, les morceaux de l’oratoire furent retrouvés et il fut décidé de le rétablir. Il a donc été « ressuscité  » après 125 ans d’oubli.

&&&&&

oratoire ND de Walcourt- Rte Nationale
Oratoire N.D de Walcourt  Route Nationale
Niche de l'oratoire N.D de Walcourt
Niche de l’oratoire N.D de Walcourt

Dans le mur de l’école privée Ste Aldegonde, route Nationale, on découvre cet oratoire dont la date de construction est incertaine. Il a été sans doute encastré dans ce mur de gros moellons qui lui est daté de 1722. Sa niche est entourée d’une moulure avec une croix en relief. Des documents d’archive attestent la présence antérieure d’un autre oratoire avant 1912.

&&&&&

Chapelle du Bon Dieu.
Chapelle du Bon Dieu de Pitié.
.
.

La chapelle du Bon Dieu de pitié se situe sur le côté de l’église. Elle est en pierre en hémicycle soutenue par deux colonnettes tronconiques. La voûte présente une remarquable ossature en chêne. Le toit est à deux pans devant et à six pans à l’arrière. Ainsi que le témoigne l’inscription en caractères gothiques gravée sur la dalle à l’entrée, la chapelle a été érigée en 1558, pour servir de tombeau à Jehenne Ramée veuve du mayeur Collart Pollyart et à leur fille Gilliette Pollyart. Elle fut réédifiée en 1785. C’est un véritable trésor architectural qui est inscrit aux Monuments Historiques depuis 1953. La statue en pierre peinte qui orne actuellement la chapelle est l’œuvre d’un sculpteur local, Laurent Gobled. Inaugurée le jeudi de l’Ascension 1892, elle est répertoriée à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques.

&&&&&

Chapelle St Walbert 1709 - Rte National (D936)__ X rue Jules Montay
Chapelle St Walbert (1709)  Route Nationale (D936) X rue Jules Montay

On découvre à proximité de l’ancien Corps de Garde cette solide chapelle se tourne. On n’en connait pas l’origine exacte de sa fondation mais elle est déjà mentionnée dans des Pouillés du XIV et XV ème siècle. Elle était élevée en face de la cense de la Cour qui dépendait des chanoinesses de Maubeuge. Elle fut reconstruite telle qu’elle se présente aujourd’hui à nos yeux en 1709. Des pierres équarries sont utilisées pour les chaines d’angle, les pieds-droits, la voussure du porche en arc-cintré et l’encadrement des fenêtres. Un clocheton couvert de petites ardoises est couronné d’une croix et d’un coq.

&&&&&

Chapelle N.D de Guérison 1784 - rue St Joseph X rue St Martin
Chapelle N.D de Guérison (1784)  Rue St Joseph X Rue St Martin
.
Autel de marbre blanc

La chapelle N.D de Guérison est située sur la partie la plus élevée à l’ouest du village où après 1548 le nom de Maladrerie y fut ajouté. Elle a été reconstruite en 1784 telle qu’elle existe encore aujourd’hui. La corniche de briques est doublée d’une corniche de bois. Les saillies de rive du pignon sont bordées de lattes. Le toit couvert de petites ardoises est couronné d’une croix légèrement en retrait.

&&&&&

chapelle St Roch 1862 rue St Roch X Plaine du__ Monceau
Chapelle St Roch (1862)  Rue St Roch X Plaine du Monceau
Chapelle St Roch
Chapelle St Roch
Autel de la chapelle St Roch
Autel de la chapelle St Roch supporté par deux colonnes de marbreblanc et rose.

A la bifurcation de Bersillies-l’Abbaye et Bousignies-sur-Roc, nous avons vu que l’oratoire St Roch qui remontait à 1823 fut retrouvé en 1987. En 1861 sur l’initiative de la Société des Archers dite de St Roch, une souscription fut ouverte dans la commune pour l’érection d’une chapelle en remplacement du dit oratoire. L’année suivante la construction de cette jolie chapelle de style gothique fut terminée.            Les piliers de la chapelle sont composés de trois colonnes et soutiennent une voussure ornée de feuillages. Aux angles de la façade deux piliers carrés légèrement évidés se terminent en pinacle.            Le 10 septembre 1989 eut lieu la bénédiction des deux monuments après une procession à l’ancienne.

&&&&&

chapelle Ste Aldegonde fin XIXème siècle - rue Verte X rue Ste Aldegonde
Chapelle Ste Aldegonde (1879)  Rue Verte X Rue Ste Aldegonde
Autel en marbre
Autel en marbre sur deux piliers fasciculés
.
Epitaphe en cursives

Cette chapelle  plantée dans un petit espace est toute en pierre. Dans un évidement trilobé  et bouchardé figure en relief la dédicace Ste Aldegonde. Elle a été édifiée en 1879 par Louis Goblet, marchand marbrier et son épouse Olympe Carrette. Elle est tournée vers leur maison qu’ils ont fait bâtir en 1863.

&&&&&

ND de Bon Secours ~1870 au centre du hameau de__ Reugnies
Chapelle N.D de Bon Secours (1870) Hameau de Reugnies

Cette chapelle située au hameau de Reugnies a été bâtie en briques et présente une forme évasée. les deux pieds-droits forment un porche dont le sol est pavé de pierres bleues. La porte est en retrait d’un mètre. Les murs latéraux sont percés d’une baie avec linteau de pierre. Elle  est dédiée à Notre Dame de Bon Secours. Aimé Brichant originaire de Bousignies-sur-Roc et son épouse Virginie Couroux native de Cousolre se sont mariés en 1864 et ont fait bâtir à Reugnies une ferme datée de 1868 . Une maladie grave de l’un de leurs garçons âgé de cinq ans a motivé en 1870 l’édification de cette chapelle en face de la ferme.

&&&&&

Chapelle Ste Aldegonde Rue de Landelies
Chapelle Ste Aldegonde Rue de Landelies

Au lieu-dit Le Choléra , très près du carrefour de la D 80 et de la D 936 cette chapelle a été bâtie pour la famille Pinchart par un maçon cousolrézien nommé Coquillard. La toiture a été refaite en 1990 par un couvreur du village nommé Maretz. La construction date du premier quart du XX ème siècle.